Trophée Auguste
LA TURBIE

Surplombant la Principauté de Monaco à 1.150 m, le Trophée d’Auguste ou Trophée des Alpes, impressionne par sa taille de 35 mètres de haut. C’est un vestige en partit conservé qui est dédié à la gloire romaine. Il est érigé au col de la Turbie, au point le plus haut de la voie Augusta, ancienne route romaine.
Le monument se compose d’une tour ronde et de colonnes doriques, d’ornement en relief. Des escaliers permettent d’accéder aux deux étages de l’édifice. Les sculptures, les chapiteaux et l’inscription sont en marbre de Carrare.
Une maison abrite un musée qui retrace l’Histoire du trophée et de sa restauration (maquette). On y trouve des dessins, photographies, des bornes militaires, des inscriptions, des fragments du Trophée d’Auguste, des moulages, ainsi que des documents sur d’autres édifices romains en Europe.

Côté culture :
Édifié il y a 2000 ans par les Romains pour glorifier l’Empereur Auguste, vainqueur des dernières tribus ligures, le Trophée d’Auguste mesurait à l’origine 49 mètres et était surmonté de la statue géante de l’Empereur.
Situé à La Turbie, sur l’Alpis Summa, frontière entre la Gaule et l’Italie et point stratégique sur la voie Auréline, il célébrait l’unité et la puissance de l’empire romain. Utilisé comme forteresse au 12e, démantelé par Louis XIV, puis transformé en carrière de pierres, il a été depuis restauré par un généreux mécène américain du nom d’Edouard Tuck.

Les plus :
– visite avec des audio-guides en plusieurs langues.
– film sur le Trophée en français
– durée de la visite : 30 à 40 minutes (à titre indicatif)