Saint Jean-Cap-Ferrat
Perfectly unique

Saint-Jean-Cap-Ferrat, une destination privilégiée :
La presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat est devenue un haut lieu de villégiature dès la fin du 19e siècle. Terre aride et rocailleuse, elle n’abritait au départ que quelques petites maisons de pêcheurs et d’agriculteurs groupées autour de l’église et du port sous le nom du hameau SaintJean et faisait partie de la commune de Villefranche-sur-Mer.
C’est en 1876 que la Compagnie Générale des Eaux crée au milieu d’un parc arboré, un lac artificiel de 6800 m3 qu’alimente la Vésubie, agrémenté d’un îlot et d’une cascade. C’est grâce à cette eau que la presqu’île se couvre d’une végétation plus dense et plus diversifiée. Dès lors, le Cap-Ferrat devient un lieu d’excursion privilégié pour les familles niçoises qui viennent en voiture à cheval pique-niquer sous les pins et les oliviers ou déjeuner dans l’un des restaurants apparus près du port.

Itinéraires conseillés :

Du village à la Pointe Sainte-Hospice :
Durée – 2h
Partez à la découverte du village de Saint-Jean-Cap-Ferrat, de son port de plaisance et de ses commerces. La grande digue au bout du vieux port offre une agréable promenade et permet un point de vue unique sur le village et les falaises du canton.
Prolongez la découverte de la presqu’île par une promenade le long du sentier de la pointe Saint-Hospice. Un léger détour vous permettra d’admirer la chapelle Saint-Hospice et son imposante statue de la « Vierge à l’enfant ». En contrebas, vous trouverez le cimetière militaire belge, souvenir des soldats décédés à Saint-Jean-Cap-Ferrat lors de la 1ère Guerre Mondiale et le cimetière marin.
Revenez vers le village en longeant les anses des Fossettes et des Fosses.

Villa Ephrussi de Rothschild & Sentier :
Durée – une demi-journée
Rendez-vous à la Villa Ephrussi de Rothschild pour une visite unique !
Laissez-vous séduire par l’univers merveilleux de ce palais Belle Époque. Comptez environ deux heures pour la visite de la Villa et des jardins. Complétez votre découverte de Saint-Jean-CapFerrat par une promenade pédestre autour de la Pointe SaintHospice ou de la promenade Maurice Rouvier.

Culture & Nature :
Durée – Une journée
Débutez votre matinée par la découverte de la pointe SaintHospice, de son sentier pédestre, de sa chapelle et de la « Vierge à l’enfant » ainsi que des cimetières militaire belge et marin, puis retour au village pour la visite du musée des coquillages sur le quai Lindbergh .
Pause déjeuner dans l’un des nombreux restaurants du village et du port avant de vous rendre sur le sentier du Tour du Cap-Ferrat Terminez votre journée avec la visite de la Villa Rothschild et de ses magnifiques jardins

Musée et patrimoine :
– Villa Santo Sospir, la villa tatouée Par Jean Cocteau
– Le musée des coquillages : La plus grande collection méditerranée de coquillage visible à ce jour
– La villa Ephrussi de Rothschild t ses jardins, un des joyaux de la Côte d’Azur
– La chapelle Saint-Hospice, elle fut autrefois un lieu de pèlerinage très important
– Le phare et le sémaphore, un panorama unique
– Le cimetière marin, Les fontaines COEXIST, L’église Saint Jean-Baptiste et le vieux port

Sentiers pédestres :
Côté terre
– LA PROMENADE MAURICE ROUVIER : De Saint-Jean-Cap-Ferrat (Village) à Beaulieu-sur-Mer – Durée 20 min
– LE TOUR DE LA POINTE SAINT-HOSPICE du Centenaire ou plage Cros deï Pin – Saint-Jean-Cap-Ferrat (Village) Pointe Saint-Hospice Saint-Jean-Cap-Ferrat (Village) Durée 40 min
Côté mer
– LE TOUR DU CAP FERRAT NIVEAU : Chemin de la Carrière Le phare Plage de Passable Retour au village – Durée 2h

Les plages et le sentier sous-marin à ne pas manquer :
Les plages de Saint-Jean-Cap-Ferrat sont un appel à la quiétude et à la détente.
Nichées tout autour de la presqu’île, elles offrent des panoramas variés sur le grand large, la baie de Beaulieu-sur-Mer et les falaises d’Èze ou encore la célèbre rade de Villefranche-sur-Mer.
Il n’est pas rare de trouver des baigneurs le long des sentiers, au détour d’une crique ou de grands rochers plats.

© : ThierryBBOstudio
Parcours artistique SOSNO – © Ophelie Seban
Parcours artistique SOSNO – © Ville de SJCF