Les curiosités de la Côte d’Azur

Les curiosités de la Côte d’Azur

 24 juillet 2018
 2 minutes environ

Ce que l’on trouve sur la Riviera

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des endroits originaux que je vous conseille de visiter si vous avez envie de sortir des sentiers battus. Deux sorties que je vous propose de faire : dans les Alpes-Maritimes, la balade jusqu’à l’étrange grotte de Falicon et dans le Var, l’observation des flamands roses sur un tombolo double.

La grotte de Falicon :

La grotte de Falicon est située sur les hauteurs de Nice ; le plus simple est de vous garer au départ de l’aire saint Michel puis de commencer l’ascension via un chemin clairement indiqué qui vous amène alors à une ancienne bergerie en ruine. De là, bifurquer sur la droite et au bout d’un petit quart d’heure vous trouverez cette fameuse pyramide de Falicon. Elle est aujourd’hui en ruine et marque l’entrée de la grotte des Ratapignatas, c’est-a-dire des chauves-souris… Le gouffre est assez profond, donc surtout ne vous y aventurez pas comme le font certains ! Hormis la beauté de la promenade, le mystère qui entoure l’édification de cette pyramide à l’entrée de cette grotte rend le lieu très particulier. Beaucoup de théories circulent : serait-ce un monument de l’Ordre du temple ? La seule certitude c’est que cette construction date du début des années 1800… à vous de vous faire votre propre opinion.

Le tombolo de Hyères :

Direction le Var ! La ville de Hyères pour observer les flamants roses sur un tombolo double. Vous allez me dire mais qu’est ce que c’est ?

Beaucoup de vacanciers se rendent depuis la ville aux Palmiers sur la Presqu’île de Giens qui offre de magnifiques plages entourées de pinèdes. Mais peu d’entre eux prennent conscience qu’en empruntant la route du sel qui longe de larges étangs, ils passent sur un tombolo double qui est un phénomène géologique rarissime puisqu’il n’en existe que 5 dans le monde ! Un tombolo est un cordon de sédiments qui relie une île à un continent et fait alors que l’île n’est plus une île mais une presqu’île… Vous suivez ? Dans le cas de Giens, deux bras de terre se sont formés pour relier la presqu’île à la commune de Hyères au lieu d’un seul. Au-delà de la rareté du phénomène géologique et d’enrichir votre culture générale 😉, c’est surtout la formation d’une petite Camargue bordée de part et d’autres par des plages qui vaut vraiment le détour !

Crédit photo © Sarah Graziani

Retour au blog