MOUNIRA AL SOLH
Musée National Picasso

Mounira Al Solh expose au Musée Naional de Picasso  « Mon heure préférée est une heure de la nuit : Al Fahmah »


Oeuvre de Mounira Al Solh 


À l’occasion de son invitation au musée de Vallauris, Mounira Al Solh expose l’œuvre récente Mina El Shourouk ila Al Fahmah – Lackadaisical sunset to sunset.
Une tente brodée des vingt-quatre noms arabes désignant les heures du jour et de la nuit, comme « Al Fahmah »,
heure de la nuit se traduisant par le mot « charbon ».

Dans l’espace intime et protégé formé par la tente, sont inscrits plusieurs récits qui traitent de l’émancipation féminine dans le monde arabe.
Cette installation est complétée par une broderie spécialement conçue pour l’occasion, détournant d’un point de vue féministe le personnage du guerrier de la paix peint par Picasso, et mis en relation avec le mouvement actuel de contestation au Liban.

Projet des musées nationaux du XXe siècle

Ce projet s’inscrit dans la série des invitations faites par les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes à des artistes contemporains d’exposer dans la chapelle du musée national Pablo Picasso de Vallauris. Pensées en résonance avec le chef-d’œuvre de Picasso La Guerre et la Paix, ces expositions explorent chacune à leur façon la notion d’engagement.

Qui est Mounira Al Solh ?

Artiste multidisciplinaire travaillant aussi bien la vidéo, la photographie, l’installation, le dessin ou la broderie.
Mounira Al Solh (née en 1978 à Beyrouth) aborde les enjeux de déplacements à l’échelle de l’Europe et de la Méditerranée, et notamment la crise des réfugiés syriens, à l’origine de plusieurs séries d’œuvres depuis 2012.
Son œuvre se nourrit de récits collectés, mêlant histoires collectives et histoires personnelles, qui forment autant de manières d’évoquer la résilience face aux conflits contemporains.